A la base simples compilations de titres, les playlists bouleversent notre manière de consommer et aussi de découvrir de la musique. Mais qui sont ceux qui font les playlists et comment sont ils devenus des acteurs centraux de toute une industrie ? Enquête dans ce monde de moins en moins souterrain où ils sont nombreux à penser que le stream est leur affaire.

“Barack Obama m’a demandé quand est-ce qu’on allait sortir notre prochain album”. La personne qui parle n’est ni Bono, ni Kendrick Lamar, mais Adam Weiner. Chanteur de Low Cut Connie, petit groupe de rock indépendant de Philadelphie, le jeune homme se souvient très bien du 14 août 2015. “Je me réveille un matin, et je vois sur mon téléphone des tonnes et des tonnes de notifications Twitter. Ça n’arrêtait pas de défiler sans arrêt depuis plusieurs heures. Je me suis alors dit qu’il se passait quelque chose de bizarre”. Effectivement : au milieu de Bob Dylan, Aretha Franklin, ou Coldplay, le morceau “Boozophilia” de son groupe figure tranquillement à la onzième place de la playlist d’été 2015 du 44e Président des Etats-Unis. Tout simplement : “Ça a été le début d’une période plutôt cool pour le groupe puisque j’ai fini par aller le rencontrer à la Maison Blanche”. Si Adam Weiner n’a pas vraiment idée de comment Barack Obama est tombé sur sa musique, ce placement improbable a été indéniablement un vrai bon coup du sort : +685% d’écoutes en streaming pour son groupe depuis l’été 2015 et des jolis souvenirs dans la tête : “On a été plus médiatisés, et obtenu des passages radios à travers tout le pays alors qu’on est un groupe pas signé que je gère moi même. Mais surtout, j’ai écrit à la Maison Blanche et j’ai pu rencontrer Obama en personne !” Il rit : “J’avoue que j’étais un peu sans mots quand il a commencé à me parler de nos albums”.