Nos actions à venir

Les belges en Trans 2017

Le punk déroutant de Cocaïne Piss, la pop exotique de Témé Tan, le blues provocant de The Experimental Tropic Blues Band, l’électronique enjouée de DC Salas… ; les univers se rencontrent, se croisent et se désenchainent ces 7, 8 et 9 décembre à Rennes, et la Belgique a bien l’intention de marquer à nouveau les esprits !

L’an dernier, Roméo Elvis, Caballero & JeanJass retournaient le bar La Notte, posant pour eux les bases d’une année 2017 au succès sans précédent. Si le Hip-Hop belge a connu une ascension hors norme, nul ne peut ignorer les nombreux autres artistes qui se sont épanouis, tous genres musicaux confondus, poursuivant leur petit bonhomme de chemin pour certains, confirmant leur progression ou tout simplement émergeant parmi les flots. Tout en axant leur démarche sur la découverte et en maintenant leur habileté à révéler les talents de demain, Bars en Trans met à nouveau à l’affiche de leur festival, intimiste et bon enfant, de nombreux artistes de la FWB, ouvrant les portes à une année 2018 riche en créativité et nouveauté.

LES ARTISTES DE LA FWB PROGRAMMÉS AUX BARS EN TRANS 2017

Jeudi 7 décembre

TETBB

[Rock’n’Roll]

C’est au moment précis où les musiciens de l’orchestre qui animait le mariage se sont changés en iguanes que tout a commencé à déraper. Le groupe s’est mis à jouer huit fois plus fort pendant que les invités entamaient toutes sortes de mouvements désarticulés, bouches ouvertes.

Vendredi 8 décembre

COCAINE PISS

[Punk]

Cocaine Piss fonce droit de Liège, depuis la bonne Belgique : probablement le groupe de punk du coin le plus excitant qui soit depuis un bon bout de temps. Simple, véloce, agressif mais bienveillant, leur style sonne comme un excessif ultimatum qui demanderait de sortir ses plus habiles gestes de breakdance lors d’un speed dating à fond la caisse sur l’autoroute. À noter que leur premier album sera produit par le magicien Steve Albini. S’il vous plaît…

TÉMÉ TAN

[Pop]

Tanguy Haesevoets, alias Témé Tan, a grandi entre Kinshasa et Bruxelles. Fasciné par ses racines et inspiré par ses voyages, il livre dans sa musique les rythmes et la chaleur du Congo, du Brésil ou encore de la Guinée. Un mélange unique de soul, world et pop qui prend la forme d’une musique énergique, dansante et moderne. Touchant par sa simplicité et sa musique intimiste, Témé Tan est un réel diamant brut.

ANGÈLE

[Pop]

Angèle, c’est d’abord une voix, douce comme la caresse d’une plume qui se pose sur la joue d’un voyageur endormi au creux d’un nuage. Une douceur portée en étendard par les productions tissées de nappes synthétiques laiteuses et vaporeuses constituant l’écrin parfait d’une voix à mi-chemin entre CocoRosie et Norah Jones.

PHOENICIAN DRIVE

[Psyché]

Imaginez Can et Neu! dans une tente berbère avec l’intégralité de leurs instruments, effets et laissez-les improviser nuit et jour pendant une semaine complète. Entre krautrock hypnotique, psyché et spirales de musique orientale Phoenician Drive évite l’écueil d’une relecture occidentale de la musique orientale et sublime les harmonies de la musique d’Afrique du nord.

Samedi 9 décembre

DC SALAS

[Electro]

Producteur originaire de Bruxelles, DC Salas livre une musique électronique cérébrale, entêtante, versant dans la minimale et la deep moite comme les draps que l’on quitte à regret après une nuit d’amour flash juste avant que le jour se lève et que la vraie vie (sans surprise) ne reprenne ses droits.

Scroll to top