Bel Jazz Fest 2020

May 29–30 2020
Action WBM
Bruxelles (BE)

Les artistes de Wallonie
et de Bruxelles

The Brums
Antoine Pierre
Lubiana

La jeune Lubiana Kepaou, artiste de père camerounais et de mère belge1, est issue d'une famille de musiciens. Dès l'âge de 8 ans, elle commence à étudier le piano, la guitare, le saxophone et la théorie musicale. Elle s'inscrit au conservatoire à Louvain, option chant. Elle ne suit pas le parcours classique de sa mère et s'oriente vers le jazz. Lubiana lance sa carrière musicale au niveau du grand public à l'âge de 17 ans, en participant à l'émission The Voice Belgique.

Glass Museum

Tout est question d’équilibre chez Glass Museum, un équilibre ténu entre jazz et musique électronique, entre batterie et piano, les deux instruments portés sur scène par ce duo atypique.  Piochant leur influences chez Philip Glass, BadBadNotGoo ou encore GoGo Penguin, les deux amis nous offrent un combat piano-batterie.

ESINAM

Née à Bruxelles, Esinam s’inspire de ses racines ghanéennes et de ses voyages dans le monde entier pour créer une musique hybride, aux accents anciens et futuristes. En une danse qui, par la grâce des machines électroniques, mêle la flûte, les percussions, les claviers et les samples, elle crée un écrin qui porte son chant et sa musicalité.

Jean-Paul Estiévenart
Eve Beuvens Quartet
Manuel Hermia

Manuel Hermia a étudié le saxophone et l’harmonie jazz au Conservatoire. En parallèle, il a développé une maîtrise du bansuri – la flûte de l’Inde du nord. Il a élargi ses connaissances en musique indienne et arabe, intégrant ragas et maqâms dans une pensée globale de la musique. De façon générale, il intègre progressivement à son langage tous les éléments culturels que son parcours l’invite à intégrer. Il a développé de nombreux projets, notamment en jazz contemporain avec Manuel Hermia trio en compagnie de Joao Lobo (batterie) et Manolo Cabras (contrebasse). Il a également formé un trio avec Ceccaldi et Darrifourcq. Un ovni dans le paysage, ce trio avec Sylvain Darrifourcq à la batterie et Valentin Ceccaldi au violoncelle invite à un jazz à la fois très accessible et sans concessions.

Activités professionnelles

Une opportunité fut ainsi offerte aux opérateur·ices d’assister à pas moins de 24 concerts de chez eux les 29 et 30 mai 2020, le tout en haute qualité audio et image, filmés en direct à Flagey avec un excellent son acoustique. Plus de 3000 personnes avaient acheté un ticket (qui donnait accès au live, ainsi qu’au replay pendant une semaine) pour voir 20 concerts de 45’ environ, filmés et enregistrés de manière professionnelle.
 

WBM a, via son agence de RP dédiée, diffusé une newsletter mais également fait parvenir des invitations à une sélection de professionnel·les du jazz (principalement du nord de l’Europe), qui ont répondu présent·es en nombre (conséquent pour un événement en ligne). Près de 70 professionnel·les étaient sur les listes d'invités numériques. Nous avons eu de très bons retours de certains d’entre elleux et une double page basée sur l’expérience d’un journaliste qui a assisté à l’événement sortira en septembre dans un magazine allemand de renom. Nous avons payé les tickets offerts aux professionnel·les, et également racheté les images à Flagey afin de les utiliser pour des actions de promotion à venir. Les prestations diffusées sont désormais disponibles sur la chaîne YouTube de Wallonie-Bruxelles Musiques

Bel Jazz Fest

Le Bel Jazz Fest résulte de la réunion entre 11 programmateur·rices de festivals belges établi·es (BRAND! Mechelen, Brosella, Brussels Jazz Festival, Brussels Jazz Weekend, Jazz à Liège, Gaume Jazz Festival, Gent Jazz, Jazz Brugge, Jazz Middelheim, Leuven Jazz and Tournai Jazz Festival). Celleux-ci se sont associé·es afin de mettre en avant la vibrante scène du jazz belge.